Le Gua Sha, nouvelle tendance du soin visage au naturel

Pour celles qui me suivent depuis plusieurs mois déjà, vous m’avez sûrement entendue en story vous parler de ce petit outil magique, le gua sha. Après une rencontre qui a changé ma vie (toujours dans l’excès la fille ! Coucou Farah), j’ai eu envie de vous parler de gua sha en soin du visage. Bien sûr, cet article ne témoignera que de mon expérience personnelle et n’a en aucun cas la prétention d’être basé sur des vérités universelles ! Mais si vous êtes curieuses, venez découvrir mon histoire !

Comment j’ai découvert le gua sha ?

Et bien pour une fois, j’ai envie de remercier le covid ! Lors du deuxième confinement en novembre 2020, on s’est dit que vous nous manquiez beaucoup trop et qu’on allait faire un maximum de lives Instagram pour garder le contact. Nous vous avons donc proposé une série d’interview de femmes inspirantes qui venaient nous parler de leur expertise. Claire-Marine, la respo com de Natéclo, m’a donc proposé de faire appel à Farah, alias la femme institut, pour nous parler gua sha. Curieuse, j’ai accepté !

Pourquoi j’ai voulu tester le gua sha ?

Victime d’acné adulte, je suis arrivée à bout de la médecine traditionnelle qui m’a étiquetée de « cas désespéré » (oui oui, vous ne rêvez pas c’est vraiment arrivé). J’étais un peu perdue à ce moment-là et j’ai donc rencontré Farah, qui m’a fait découvrir le principe du drainage lymphatique, mouvement mécanique pour aider la peau à éliminer les cochonneries, à l’aide de nos doigts ou d’un cœur gua sha, d’un roll-on etc. Après avoir parlé du gua sha pour le traitement anti-âge, elle nous a expliqué qu’on pouvait l’utiliser pour l’acné, avec l’aventurine (la pierre verte qui est purifiante). Intriguée, j’ai décidé de me pencher sérieusement sur la question.

Le soin Gua Sha en institut

Je me suis donc rendue sur le site La Femme Institut, et j’ai découvert que Farah était « facialiste », et qu’elle exerçait dans son institut à Lyon. J’ai donc pris un rendez-vous. A l’aide d’un bilan très complet (questions sur notre mode de vie, notre alimentation, notre routine beauté etc), Farah essaie de comprendre quelles sont nos problématiques et quelles peuvent en être les origines. Et oui c’est ça la médecine traditionnelle chinoise, prendre en compte la globalité de notre corps, chercher les causes et non se contenter de traiter les symptômes … Il semblerait donc que mon acné hormonale soit due, entre autre, à un dysfonctionnement de mon foie. Farah m’explique alors qu’elle va m’aider au niveau de ma peau, mais elle me recommande une acupunctrice pour traiter toutes les causes internes. (je vous recommande d’ailleurs vivement Elisa, de Entre gratte ciel et terre)

Comment se déroule un soin chez la Femme Institut ?

Farah nous plonge dans un univers de détente, musique douce et relaxation sont au rendez-vous. Elle commence par nous détendre au niveau des épaules, afin que les muscles du visage puissent se relâcher. Elle applique une serviette chaude sur notre visage, puis nous masse les paupières. Et là, commence son art : aux doigts, avec son gua sha, son roll-on et ses mushroom, elle draine notre peau et lui réapprend à s’auto-nettoyer. Au bout d’une heure, on ressort le teint éclatant, on rayonne.

Le soin Gua Sha à la maison

Choisir son type de pierre Gua Sha

Lorsque l’on se balade sur le eshop de la femme institut , on prend conscience de la grande variété de types de pierres. Le quartz rose, l’aventurine, l’obsidienne noire, l’améthyste, la jade laiteuse … Alors comment choisir sa pierre ? Et bien on choisit sa pierre en fonction de ses besoins et de son type de peau. Vous ne connaissez pas votre type de peau ? Pas de panique, nous vous avons concocté un petit questionnaire pour vous aider à y voir plus clair : https://www.nateclo.com/quel-est-mon-type-de-peau/.

Je vais donc maintenant vous expliquer rapidement quelle pierre choisir mais si vous souhaitez avoir tous les détails, je vous laisse lire l’article de la pro : https://lafemmeinstitut.com/le-gua-sha-quelle-pierre-choisir.

  • L’aventurine sera idéale pour les peaux grasses et acnéiques
  • L’obsidienne noire vous aidera en cas de tâches, cernes colorés ou cicatrices
  • La jade de lait viendra illuminer les teints ternes
  • Le quartz rose est la pierre à utiliser pour une action anti-âge et un teint glowy
  • Enfin, l’améthyste viendra soulager les peaux sujettes à des troubles émotionnels

Suivre une formation

On ne vous le dira jamais assez, mais il est indispensable de suivre une formation avant de commencer à utiliser ses outils. Même si certains peuvent sembler instinctifs, une mauvaise utilisation pourrait avoir un effet inverse sur votre peau. Alors on fait attention, et on s’inscrit aux masterclasses de la femme institut.

Attention aux multiples vidéos disponibles sur internet, facialiste est un métier et beaucoup de personnes s’improvisent spécialiste sans aucune formation. Détail important : le gua sha s’utilise à plat, jamais sur l’arrête !

Les différents outils

Il existe également différents outils : gua sha cœur, roll-on, mushroom … Je vais donc maintenant vous expliquer rapidement l’utilité des différents outils mais si vous souhaitez avoir tous les détails, je vous laisse lire l’article de la pro : https://lafemmeinstitut.com/roll-on-gua-sha-mushroom-pour-qui-pour-quoi-comment

  • Le roll-on est l’outil le plus facile à utiliser lorsque l’on débute
  • Le gua sha cœur est utile pour tout, ses angles s’adpatent à tous vos contours. Quant au trident, il est spécifique au contour de l’œil
  • Les mushrooms s’utilisent souvent par paire et permettent de détendre les muscles faciaux

Utiliser des produits adaptés

Afin de ne pas abimer votre peau, il est fortement déconseillé d’utiliser ses outils sur une peau nue. Il faut au minimum une crème visage, voir une huile. Le roll-on, de par sa forme, se contentera d’une texture crème. Alors qu’un gua sha  impérativement une peau plus huilée, pour glisser sans « tirer » la peau. Pour cela, on choisit des cosmétiques bios et naturels, sans silicones ni huiles minérales. Nous vous conseillons donc, selon votre type de peau, l’une de nos deux crèmes visage, peau sèche ou peau mixte à grasse, parfumée à la pivoine. Pour l’huile, notre huile de massage est idéale : glissante, elle permettra un soin facile avec les outils. Huile sèche, elle ne laissera pas un fini gras désagréable sur votre visage.

La collaboration capsule Natéclo x La femme Institut

Afin de vous faire découvrir l’art du gua sha, nous vous proposons une collection capsule du lundi 19 avril au dimanche 2 mai dans laquelle vous trouverez 3 lots proposés par Natéclo en collaboration avec la femme institut.

Coffret soin du visage peau sèche

Si vous avez la peau sèche et que vous débutez en gua sha, nous vous proposons ce coffret contenant une crème visage peau sèche Natéclo, à l’huile d’avocat et de sésame pour nourrir en profondeur votre peau et vous apporter un confort au quotidien, ainsi qu’un roll-on de quart rose pour sculpter et donner un teint éclatant à votre visage.

Coffret soin du visage peau mixte à grasse

Si vous avez la peau mixte à grasse et que vous débutez en gua sha, nous vous proposons ce coffret contenant une crème visage peau mixte à grasse Natéclo, à l’huile de jojoba et de macadamia pour hydrater sans graisser votre peau et réguler la production de sébum, ainsi qu’un roll-on en aventurine pour purifier votre peau et vous aider à lutter contre les imperfections.

Coffret soin du visage

Et pour les plus motivées, nous vous proposons ce coffret soin du visage avec un gua sha cœur en quartz rose et une huile de massage Natéclo pour prendre soin de toutes les peaux.

Alors, hâte de découvrir tout ça ?

Chloé RUFFIER

 

Les sources

https://lafemmeinstitut.com/le-gua-sha-quelle-pierre-choisir

https://lafemmeinstitut.com/gua-sha-masterclass

https://lafemmeinstitut.com/roll-on-gua-sha-mushroom-pour-qui-pour-quoi-comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :