Comment je suis devenue une girl boss

(A suivre : mon quotidien de girl boss)

Aujourd’hui j’ai envie de vous inspirer, de vous montrer que quand on veut on peut et de peut-être encourager d’autres femmes à se lancer, à libérer tout leur potentiel et peut-être devenir un jour, une lady boss à leur tour !

En réfléchissant à la manière dont j’allais vous expliquer les choses, j’ai repensé au TED Talk de Simon Sinek, grand conférencier sur le marketing, et j’ai décidé de m’en inspirer, en vous exposant ma vision dans le bon ordre : le pourquoi, le comment et enfin le quoi.

Source photo : https://uxplanet.org/3-things-wrong-with-simon-sineks-golden-circle-f262fed6ce3f

Pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus, c’est par ici : https://www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leaders_inspire_action?language=fr#t-152507

Le pourquoi ?

Pourquoi me suis-je lancée dans l’entreprenariat ?

Tout commence par ma passion : les produits cosmétiques. Depuis toujours, une passion transmise de mère en fille. Jusqu’au jour où par hasard, je découvre que je peux en faire mon métier. Me voilà donc partie pour cinq ans d’étude pour finalement être diplômée ingénieure chimiste, spécialisée en cosmétique. Le rêve peut commencer.

Mais sur mon chemin, des rencontres, des découvertes et des prises de conscience font changer ma vision de la vie. Notre planète va mal, il faut s’en soucier davantage. J’apprends également ce que contiennent réellement les produits cosmétiques. Vous savez, ceux que je m’étale depuis mon plus jeune âge de la tête aux pieds, tous les jours !

Je décide alors de passer au bio, mais je suis déçue. Moi qui viens de finir un stage sur la sensorialité des produits, quelle déception. Et bien sûr, très peu de rose dans le monde du naturel.1 La première motivation apparaît : je veux des produits sains sans compromis ! Les cours de création d’entreprise à l’école me restent en tête, comme un fond sonore de plus en plus présent …

Puis mes copines commencent à faire appel à moi, à m’envoyer des étiquettes de produits en photos en me demandant « est-ce que je peux acheter ce produit les yeux fermés ? ». Alors j’analyse la liste INCI2, la fameuse liste des ingrédients volontairement obscure, puis je leur donne un avis constructif. La deuxième motivation est là et me décide à me lancer : je veux lutter contre le greenwashing3 et aider les filles à comprendre ce que contiennent vraiment leurs produits !

Le comment ?

Une fois l’idée lancée, il faut creuser sérieusement le sujet. Qu’est-ce que je veux vraiment faire, et surtout comment le faire ? Alors je me forme à tous les sujets que je ne maitrise pas : la création d’entreprise, la gestion au quotidien, quelques bases de marketing, la création d’un site internet …

Ensuite, le plus intéressant (selon moi), réfléchir aux produits : par quel produit commencer ? Avec quelle spécificité ? Quels ingrédients choisir ou bannir ? Cette partie je la maitrise et surtout elle me passionne. Les yeux plus gros que le ventre, je me lance dans la conception d’un nombre excessif de références. Puis le retour à la réalité me rattrape, je vais déjà commencer par une gamme raisonnable, que l’on développera au fur et à mesure.

Maintenant, il me faut un laboratoire. Pour m’aider dans la conception finale des produits, pour réaliser tous les tests réglementaires et surtout pour la production. Car non, contrairement à ce que certains pensent, je ne fabrique pas mes produits dans ma cuisine. Il y a de nombreuses règles à respecter, notamment des règles d’hygiène très strictes (heureusement d’ailleurs). Après de nombreuses recherches, car oui je suis exigeante pour ce choix crucial, je trouve enfin mon bonheur.

Il ne reste plus qu’à se lancer, créer un univers de marque propre à mes goûts, mes envies, et proposer mes produits aux intéressées.

Le quoi ?

Natéclo.

Vous vous rappelez, ma passion des produits de beauté me vient de ma maman, Nathalie. Pourquoi ne pas lui rendre hommage, en combinant nos deux noms : Nathalie et Chloé, Nath et Clo, Natéclo … Mon projet prend alors tout son sens.

Je crée un univers de douceur, féminin et surtout coloré : je veux voir la vie en rose ! Natéclo c’est un moment de plaisir, de partage et de douceur. Ce sont des produits qui prennent soin de votre peau, de vos cheveux et de la planète. Des formules 100% d’origine naturelle, certifiées BIO, fabriquées de manière locale et écoresponsable. Nos flacons sont recyclables et nos produits non testés sur les animaux.

Alors vous me direz, ils sont forcément non testés sur les animaux, vu que c’est interdit en Europe. Mais ce que je veux dire par là, c’est que nous ne vendrons jamais dans des pays où ces tests abominables sont obligatoires. Maman adoptive de deux chats, l’idée de faire souffrir des animaux pour des tests dont les substituts sans animaux sont plus fiables n’est même pas envisageable.

Et pour finir, nos étiquettes sont détaillées, chaque ingrédient est traduit en français ou alors nous expliquons son rôle dans la formule, pour vous informer mais aussi pour vous inciter à faire plus attention aux compositions.

Voilà ce que je vous propose aujourd’hui, une marque engagée, des produits sains et efficaces en toute sensorialité, le tout dans une transparence totale et quasi pédagogique sur les ingrédients cosmétiques.

Bienvenue dans mon univers féminin, pétillant et engagé.

Chloé

 

  1. Cet avis sur les produits cosmétiques bio date de 2017, depuis les choses ont beaucoup évolué et des marques concurrentes proposent désormais des produits beaucoup plus sensoriels et les packagings ont également évolué vers des visuels bien plus jolis
  2. INCI : International Nomenclature of Cosmetic Ingredients, c’est-à-dire la nomenclature officielle des ingrédients cosmétiques qui correspond à la liste des ingrédients affichée sur l’étiquette d’un produit
  3. Méthode marketing faisant croire aux clients qu’un produit est naturel alors qu’il ne l’est pas, en utilisant des visuels verts ou des fleurs, ou en mettant en avant un ingrédient naturel/bio alors que le reste de la formule laisse à désirer

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :