Les clichés sur le bio

Les clichés sur le BIO, et notamment les cosmétiques bios, sont nombreux et ont la peau dure. Faisons le point sur ce qu’il en est réellement.

Les produits BIO sont visuellement fades

Il est vrai que dans les rayons de supermarché bio, la couleur est rarement présente. Beaucoup de blanc, du vert, des couleurs assez neutres … Chez Natéclo, on sort du lot ! Nos packagings roses attirent facilement l’œil des consommateurs. Et c’est ce que nous voulions. Nous donnons une nouvelle image à la cosmétique BIO, nous la redynamisons, nous la rajeunissons. Nos produits sont aussi beaux que bons à l’intérieur.

Le BIO ? C’est cher !

C’est vrai que de manière générale, les cosmétiques bios sont plus chers que la moyenne. Pourquoi ? Car les ingrédients issus de l’agriculture biologique sont plus chers que ceux de l’agriculture traditionnelle, ou pire, de la pétrochimie. Les ingrédients naturels, de qualité, et certifiés BIO ont un coût. Les marques bio font également attention à la qualité de leurs emballages, ce qui peut expliquer un léger surcoût. La labellisation bio se paie aussi. Et pour ce qui est des petites marques, produire de petites quantités est loin d’être rentable en industrie. Alors il faut faire un choix, des produits sains et écologiques, ça a un coût. Pensez bien que certaines marques de luxe vendent des produits horriblement chers alors que leurs ingrédients sont loin d’être de bonne qualité … Encore une fois, pensez toujours à regarder la liste des ingrédients !

Les cosmétiques bios sentent mauvais

Il m’est souvent arrivé d’acheter des produits bios qui sentaient … le bio justement. Les ingrédients d’origine naturelle ont leur propre odeur, contrairement aux ingrédients synthétiques inertes. C’est pourquoi on trouve parfois des produits aux odeurs étranges. Chez Natéclo, tous nos produits sont parfumés à la rose (fraîche bien sûr !). Le parfum n’est pas surdosé, pas écœurant, mais léger et agréable.

Les cosmétiques bios ne sont pas très sensoriels niveau texture

Il y a quelques années les marques bios avaient encore du mal à proposer des textures agréables. Mais aujourd’hui on trouve des produits beaucoup plus sympas, visuellement et au toucher. Notre gommage par exemple, est une formule huileuse qui s’utilise sur peau sèche, et qui au rinçage s’émulsionne et se transforme en lait. De grands progrès ont été faits à ce niveau.

Le label BIO ça ne veut rien dire, il suffit de payer pour l’avoir

Au début de mon projet, un potentiel distributeur m’a coupé net lors de mon explication en me disant « Je t’arrête, le bio je n’y crois pas. Ça ne veut rien dire, c’est juste un label, il faut payer et c’est tout, on ne sait pas du tout ce qu’il y a derrière ». Et bien aujourd’hui je lui répondrai qu’elle a tout faux. Le label bio contrôle chaque ingrédient utilisé, la formule globale, le matériau du flacon, l’étiquette ainsi que les allégations, chaque document de communication … Rien n’est laissé au hasard. Alors non, il ne suffit pas de payer pour être labellisé. Etre labellisé signifie que nos produits respectent un cahier des charges stricte.

Et vous, avez-vous des idées reçues sur les produits bios ?

Chloé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :