Pourquoi et comment bien se démaquiller ?

La journée a été longue, vous rentrez tard de soirée, ou vous avez simplement la flemme : qu’est-ce qu’il est facile de se dire « oh tant pis je me couche sans me démaquiller ! ». Mais c’est une grave erreur. Se démaquiller tous les soirs est un geste de beauté IN-DIS-PEN-SABLE ! On vous explique pourquoi et surtout comment bien le faire 😉

Pourquoi est-ce si important de se démaquiller chaque soir ?

Votre peau est un organe de votre corps, au même titre que votre cœur, vos poumons, etc. Et cet organe respire. Comment ? Grâce à ses pores, des petits « trous » présents sur l’intégralité de la surface de votre peau. Lorsque l’on se maquille, et surtout le teint, les produits utilisés ont tendance à former un film pour « flouter » les irrégularités, et donc boucher les pores.

Que se passe-t-il si nos pores se bouchent ?

Simplement la peau ne peut plus respirer, transpirer, ni éliminer son excès de sébum. Le sébum s’accumule alors sous la peau, les pores se bouchent et les imperfections arrivent.

Lorsque le pore est partiellement bouché, on parle de point noir. Lorsqu’il l’est complètement, on parle de point blanc. Quoi qu’il arrive, libérer ses pores pour la nuit est indispensable pour que la peau puisse respirer et pour éviter que le sébum ne s’accumule et bouche nos pores.

Comment bien se démaquiller ?

De nos jours de nombreux produits existent pour combler toutes les envies.

Tout d’abord il faut choisir un démaquillant spécial pour les yeux. Ces formules ne piquent pas et démaquillent en douceur, pour qu’on ne s’arrache pas tous les cils ! Laissez votre coton posé quelques secondes, puis faites un mouvement de haut en bas, puis du coin interne de l’œil vers le coin externe.

Ensuite, pour le visage, différentes textures s’offrent à vous. En hiver, il est préférable d’utiliser du lait ou une huile, qui viendront nourrir la peau souvent asséchée par le froid. En été on peut privilégier des eaux micellaires, moins grasses.

Sachez que le sébum et le maquillage sont des corps gras. Vous ne pourrez donc pas vous démaquiller à l’eau car l’eau et l’huile ne se mélangent pas, c’est pourquoi il faut utiliser des huiles, des crèmes ou laits (qui sont des émulsions), ou des eaux micellaires qui contiennent des micelles (agglomérats de tensioactifs).

Les cotons démaquillants

Comme l’écologie est une valeur clé chez Natéclo, on ne peut que vous conseiller de passer aux cotons démaquillants lavables. Utilisables plusieurs fois, vous pouvez ensuite les passer en machine et les réutiliser à l’infini. Une alternative économique et écologique.

Les cotons lavables ont tendance à plus absorber le produit démaquillant, privilégiez alors les formules grasses ou crèmes, mais il existe différentes qualités de cotons, alors à vous de chercher et trouver votre bonheur.

Doit-on se démaquiller même si l’on ne s’est pas maquillé ?

Je me souviens d’une fois où mon père s’était moqué de ma mère car elle s’était démaquillée un soir alors qu’elle ne s’était pas maquillée de la journée. Pourtant, sans le savoir, son geste avait du sens. Toute la journée nous sommes confrontés à la pollution, surtout pour les plus citadines d’entre nous. Passez une journée en ville, démaquillez-vous le soir et regardez la couleur de votre coton : il n’est plus blanc, et ça fait peur ! Se démaquiller peut donc aussi servir à se libérer des impuretés de la pollution mais également de notre sébum accumulé pendant la journée.

En conclusion, vous l’aurez compris, maquillée ou non, fatiguée ou pressée, on se démaquille SYSTÉMATIQUEMENT chaque soir !

Et vous, avez-vous ce réflexe ?

Chloé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :