Le dictionnaire cosmétique

Vous vous intéressez aux ingrédients que contiennent vos produits cosmétiques mais vous ne comprenez pas certains mots ? Voici alors quelques définitions pour vous éclairer !

La phase aqueuse

L’eau est le constituant principal des produits cosmétiques. Mais on peut également trouver d’autres ingrédients dans ce qu’on appelle la phase aqueuse, il s’agit d’ingrédients qui se mélangent avec l’eau, des ingrédients hydrophiles (qui aiment l’eau) comme les eaux florales, les gommes, les alcools etc.

La phase grasse

Au contraire de la phase aqueuse, la phase grasse ne se mélange pas avec l’eau, elle regroupe ainsi tous les ingrédients «gras » ou lipophiles (qui aiment le gras), comme les huiles, les beurres, les cires etc.

Une émulsion

La plupart des cosmétiques sont des émulsions c’est-à-dire un mélange de phase aqueuse et de phase grasse. Mais on vient de dire que l’eau et l’huile ne se mélangent pas, comment est-ce possible alors ? Grâce à l’utilisation d’un émulsionnant, une molécule qui aime l’eau et le gras et qui va permettre le mélange des deux phases.

Un émulsionnant

Molécule qui aime l’eau et le gras et qui permet de former une crème en mélangeant les deux phases.

Un tensioactif

On appelle tensioactif une molécule qui aime l’eau et le gras. Les émulsionnants font donc partie de la famille des tensioactifs. Mais en cosmétique on utilise plutôt le terme émulsionnant pour parler d’une molécule permettant de former une crème (un mélange phase aqueuse et phase grasse) et on utilise le terme tensioactif pour parler des molécules détergentes.

Toutes les saletés sur notre corps (transpiration, pollution, maquillage etc) sont des corps gras. Si on se lavait à l’eau, aucune saleté ne serait éliminée. On utilise donc des tensioactifs (ou détergents) qui vont attraper les saletés avec leur partie qui aime le gras, et leur partie qui aime l’eau permettra le rinçage sous l’eau.

Les conservateurs

Comme les cosmétiques contiennent une grande partie d’eau, le développement de microbes et de champignons est possible. C’est pourquoi on utilise des conservateurs afin de limiter ce phénomène. Il ne faut pas stigmatiser les conservateurs et chercher à tout prix des produits « sans conservateur ». Certains sont suspectés nocifs effectivement (voir notre article les conservateurs en cosmétique) mais il est tout à fait possible d’en trouver des inoffensifs pour notre santé. Les produits gras ne contenant pas d’eau (huile, beurre, etc) n’ont donc pas besoin de conservateur. On utilise cependant un antioxydant (le tocophérol en général) pour limiter le rancissement des huiles.

Un antioxydant

Comme son nom l’indique, un antioxydant permet de lutter contre les méfaits de l’air, à la fois sur le produit en lui-même, pour ainsi améliorer sa conservation, mais également sur la peau, soumise à de nombreuses attaques permanentes. En cosmétique naturelle, le tocophérol ou vitamine E est le plus souvent utilisé.

Les actifs

En cosmétique conventionnelle, on met souvent en avant un ingrédient star, l’actif qui donne sa fonction au produit. En cosmétique naturelle, comme les ingrédients utilisés pour former le produit sont des ingrédients naturels de qualité, ils apportent tous un bénéfice au produit et c’est pourquoi on trouve moins d’actif star, mais ce n’est pas pour ça que le produit n’est pas efficace, bien au contraire même.

Un colorant

Afin d’améliorer l’aspect esthétiques des produits, on ajoute parfois des colorants. On trouve souvent l’allégation « sans colorant » mais il faut savoir que l’on peut en trouver d’origine naturelle et tout à fait inoffensifs pour notre santé.

Le parfum

Lorsque l’on découvre un nouveau produit, le premier réflexe que nous avons est de le sentir. C’est pourquoi le choix du parfum est primordial en formulation. On trouve également l’allégation « sans parfum » dans certains produits, afin de limiter les risques d’allergie. Sachez qu’un parfum sans allergène ne durera pas dans le temps, c’est pourquoi on trouve des allergènes dans les compositions des produits. Sachez également que ces allergènes sont en quantité infime et que dans la plupart des cas, ils ne provoquent aucune réaction allergique.

Alors, vous y voyez un peu plus clair ? Si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres ingrédients, n’hésitez pas à le demander en commentaire. Et participer bientôt à nos ateliers de déchiffrage de la liste des ingrédients !

Chloé

18 thoughts on “Le dictionnaire cosmétique

  1. Hello there! I know this is kinda off topic however , I’d figured I’d ask.
    Would you be interested in trading links or maybe guest authoring
    a blog article or vice-versa? My website discusses
    a lot of the same topics as yours and I feel we could greatly benefit from
    each other. If you’re interested feel free to send me an email.
    I look forward to hearing from you! Great blog by the way!

  2. Its like you read my mind! You appear to know so
    much about this, like you wrote the book in it or something.
    I think that you can do with a few pics to drive the message home a bit, but
    other than that, this is wonderful blog. An excellent read.
    I’ll definitely be back.

  3. Hey there just wanted to give you a quick heads up.

    The words in your content seem to be running off the screen in Ie.
    I’m not sure if this is a format issue or something to do with browser compatibility but
    I figured I’d post to let you know. The layout look great though!

    Hope you get the issue fixed soon. Thanks

  4. I’ve been surfing on-line greater than three hours lately, but
    I by no means found any fascinating article like yours.
    It’s beautiful price enough for me. In my opinion, if all website owners and bloggers made just right content material as you probably did, the net
    can be much more useful than ever before.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :