Les huiles minérales en cosmétique

L’objectif de la marque Natéclo est de fournir le maximum d’informations aux femmes (et aux hommes) qui s’intéressent à la composition des produits cosmétiques qu’elles ou ils veulent utiliser. Régulièrement, nous publierons des articles sur un ingrédient ou sur une famille d’ingrédients afin de vous permettre d’en savoir plus et de pouvoir les détecter plus facilement dans les compositions. Libre à vous ensuite de choisir vos produits en toute conscience. Nous parlerons des ingrédients cosmétiques à éviter mais également des bons ingrédients à favoriser. Bonne lecture à tou(te)s !

Les huiles minérales

Leurs noms INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients = nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques, il s’agit des noms en anglais ou en latin des ingrédients que chaque marque doit afficher sur les étiquettes de ses produits)

Mineral oil (rien à voir avec l’eau minérale !), Paraffinum liquidum, Petrolatum (on comprend bien ici l’origine pétrolière), Cera microcristallina, Paraffin, Synthetic wax …

Leur origine : synthétique / naturelle

Les huiles minérales, contrairement à ce que leurs noms pourraient laisser penser, sont des ingrédients synthétiques. Elles sont issues de la distillation et du raffinage de combustibles fossiles, dont le pétrole. Oui oui, vous vous en étalez tous les jours sur le corps. Charmant non ? Sachez qu’elles sont également utilisées en mécanique, comme lubrifiant pour les moteurs.

Leur rôle

Comme les silicones, les huiles minérales sont utilisées pour leur stabilité, leur faible coût et pour le film occlusif qu’elles forment sur la peau, limitant ainsi sa déshydratation.

 

Le problème

Ces huiles synthétiques n’apportent rien à la peau. Elles n’ont aucune qualité nutritionnelle, et ne présentent aucune biocompatibilité avec notre peau.

Au contraire, elles l’empêchent de respirer et bouchent ses pores. Ces huiles sont dites comédogènes, c’est-à-dire qu’elles favorisent l’apparition de boutons et de points noirs en bouchant les pores de la peau et en favorisant ainsi les imperfections. Au secours !!

De plus,  ces huiles peuvent être toxiques en cas d’ingestion. Or, on les trouve en majorité dans les compositions … des sticks à lèvres ! Sachez donc qu’on en ingère une quantité non négligeable tout au long de notre vie. Et comme elles n’apportent aucun nutrition, vous avez déjà surement eu la sensation que plus vous mettiez du stick, plus vos lèvres étaient sèches. En effet, le film occlusif qu’elles forment empêche la peau d’entretenir naturellement son film hydrolipidique. La peau, en tentant de rejeter ces corps étrangers, s’assèche encore plus. Et ce cercle vicieux vous fait consommer une quantité folle de produit.

On retrouve ces huiles très souvent dans les produits pharmaceutiques (vaseline, paraffine …). Souvenez-vous que ce n’est pas parce qu’un produit est vendu en pharmacie qu’il est sain. Lisez toujours les étiquettes avant d’acheter vos produits !

C’est également une catastrophe écologique, de par sa provenance, le pétrole (!!), mais également pour son caractère non biodégradable.

Conclusion

Vous l’aurez compris, les huiles minérales sont des ingrédients à éviter dans vos produits cosmétiques.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :