Les sulfates

L’objectif de la marque Natéclo est de fournir le maximum d’informations aux femmes (et aux hommes) qui s’intéressent à la composition des produits cosmétiques qu’elles ou ils veulent utiliser. Régulièrement, nous publierons des articles sur un ingrédient ou sur une famille d’ingrédients afin de vous permettre d’en savoir plus et de pouvoir les détecter plus facilement dans les compositions. Libre à vous ensuite de choisir vos produits en toute conscience. Nous parlerons des ingrédients cosmétiques à éviter mais également des bons ingrédients à favoriser. Bonne lecture à tou(te)s !

Leurs noms INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients = nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques, il s’agit des noms en anglais ou en latin des ingrédients que chaque marque doit afficher sur les étiquettes de ses produits)

Sodium lauryl sulfate, Sodium laureth sulfate, Ammonium lauryl sulfate, Sodium ceteayl sulfate, Sodium dodecylbenzenesulfonate   –> tout ce qui contient « sulfate » ou « sulfo… »

Leur origine : synthétique / naturelle

Les sulfates sont des composés d’origine synthétique. Ce sont des molécules contenant un groupe sulfate (SO3-) et un sel associé, souvent du sodium (Na+). On les retrouve dans des produits décapants, comme les liquides vaisselle par exemple, mais également en industrie pour les nettoyages difficiles.

Leur rôle

Les sulfates sont des molécules tensioactives, c’est-à-dire qui aiment à la fois l’eau et l’huile. Elles servent dans les produits d’hygiène à capturer les impuretés qui sont des corps gras et à les éliminer avec l’eau de rinçage. On parle également de molécules « détergentes ». Les sulfates sont principalement utilisés afin d’obtenir l’effet moussant que les consommateurs recherchent lorsqu’ils se lavent.

« Plus ça mousse plus ça lave » : aaaaaaah !

Combien de fois entend-on cette ABERRATION. Car oui, c’est une aberration. Depuis des décennies, c’est ce que l’industrie cosmétique essaye de vous faire croire. Pourquoi ? Car les tensioactifs qui moussent le plus sont ceux qui coûtent le moins cher. Mais ce sont également les plus irritants.

Faisons le point sur notre peau. Elle est là tranquille, elle est même heureuse de voir l’eau de la douche couler, elle va pouvoir se rafraîchir. Et là horreur, que voit-elle ? Des ingrédients sulfatés, prêts à l’attaquer, la décaper, voire l’irriter ! Plus sérieusement, les sulfates sont des ingrédients agressifs, dits « détergents », qui décapent votre peau. Mais alors pourquoi les utiliser ? Si votre peau est asséchée après la douche, que faites-vous ? Vous l’hydratez avec la crème hydratante de la même marque que ce gel douche. Vous voyez où je veux en venir ? Et si cette même crème contient des silicones, vous savez déjà que cet effet d’hydratation ne durera pas … (voir notre article sur les silicones). Alors évidemment qu’il est important de s’hydrater, mais si l’on pouvait éviter de se décaper la peau tous les jours, elle s’en porterait bien mieux.

Et pour les cheveux ? Si vous avez les cheveux gras, vous utilisez un shampoing avec des sulfates, bien décapant, qui effacera toute trace de sébum à la sortie de la douche. Chouette, vos cheveux paraissent bien propres. Mais deux jours après … ils sont encore plus gras. Pourquoi ? Se sentant attaqué, le cuir chevelu riposte, en produisant … du sébum en excès. Et c’est là que commence le cercle vicieux.

Conclusion

Que ce soit dans les gels douche ou les shampoings, vous l’aurez compris, les sulfates sont à éviter. Utilisés pour leur jolie mousse, ils sont cependant trop irritants pour être utilisés au quotidien.

Les sulfates sont donc des ingrédients à éviter dans vos produits cosmétiques.

Découvrez notre gel douche sans sulfate ICI

Chloé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :